Rassemblement des Droits de l'Homme

Pour, par et avec les citoyens !

WebTV : émission spéciale

« Les raisons pour lesquelles nous nous sommes engagés au RDH »

L’émission a été diffusée le 11 Août 2020.

Regardez l’émission en cliquant sur le lecteur ci-dessous :

Sous cellule Education

Sous cellule Education

Sous cellule éducation

Propos recueillis par Delphine Praticci Référente Communicante région 04

Qui suis-je ? 

« Je suis activiste de l’éducation depuis 10 ans, gilet jaune et référente communicante éducation au RDH. Je suis maman de 5 enfants que j’élève seule et je constate par mon travail aux côtés des élèves en grande difficulté scolaire depuis 2010 les problématiques existantes au sein de notre gouvernement. Je crois profondément que la société doit être repensée à partir de nos enfants pour leur permettre de vivre sereinement. Une société équitable et civilisée où les besoins de chacun sont respectés.

J’ai exercé mon plein temps de parent instructeur pour mes enfants ayant des besoins spécifiques (autisme, multi-dys, précocité), tout en faisant face à des réformes qui ne correspondaient pas aux attentes et aux des difficultés. J’ai été pendant 5 ans représentante des parents d’élèves en milieu rural, puis en région parisienne, y compris au Lycée Chateaubriand de Rome. »

Pourquoi Philippe Argillier m’a convaincue de l’importance de m’investir au RDH ? 

« A 42 ans, j’ai choisi de mettre mes compétences et mon expérience au service de la Nation. Je me suis lancée dans cette grande aventure avec Philippe pour réunir toutes les bonnes volontés autour d’un projet commun : restaurer la grandeur de la France, rétablir les droits du Peuple, abolir les privilèges outranciers. »

Pourquoi j’ai accepté cette tâche ? Suis-je légitime ?

« Philippe Argillier m’a proposé de m’exprimé sur mon expérience en remédiation scolaire et mon parcours en IEF. Je connais bien le monde de l’éducation dans ses différentes couches. Je suis issue du milieu ouvrier et j’ai réussi un brillant parcours universitaire et grande école. Je veux mettre mon expérience au profit de tous. J’ai des personnes de ma famille dans l’enseignement, en tant qu’AVS ou à l’Université.  Au nom des enfants, il m’a été impossible de refuser cette mission qui m’a été proposé. Un peuple instruit est un peuple libre. Philippe a mis en place la cellule pour repenser le système éducatif dans notre pays. En effet nos enfants sont uniquement solliciter pour apprendre ce qu’on leurs imposent sans faire appel à leurs talents de créativité et d’imagination. Aussi le RDH propose de développer ses facultés qui sont innées chez les enfants, en leur donnant la liberté de s’appuyer sur leurs propres capacités. Les classes sont surchargées et les dispositifs opérationnels de nos cantines doivent être restructurés. Les rênes sont confiées à ceux qui pensent le système public, mettent leurs enfants dans les établissements des beaux quartiers, les écoles privées et que l’on retrouve dans les grandes écoles. »

Quelle est ma motivation ?

« De l’instruction dépend notre liberté d’action et de la réalisation de soi-même. Nous voulons que les enfants grandissent en adultes responsables et capables d’autonomie, tout en gardant leur liberté de penser. C’est une majorité d’élèves d’une classe qui est en décrochage scolaire, effectivement beaucoup d’élèves n’arrivent pas à suivre le programme scolaire ainsi que le cadre du système scolaire actuel. Nous avons de plus en plus d’élèves en dépression, ayant des phobies scolaires, des troubles des apprentissages. Chaque enfant détient sa propre intelligence avec des structures d’apprentissages différentes. Le RDH accompagne tous ces enfants avec leurs propres compétences et qualités naturelles. Les troubles du développement ou maladies en lien aux apprentissages sont bien trop souvent généralisés dans le système institutionnel éducatif, et les enfants se retrouvent en décalage d’intégration en accumulant du retard d’apprentissage. Le RDH prend en compte l’élève dans sa globalité et initie les apprentissages en s’appuyant sur les capacités naturelles de chaque enfant et non à l’inverse. On doit appliquer et former les enseignants aux neurosciences pour la prise en compte de la diversité cognitive, la confiance et l’estime de soi. Les enseignants en difficultés doivent être pris en charge. Les enseignants débutants bien formés et jamais en prise de poste de début de carrière sur des établissements réputés difficiles. Des micros écoles doivent s’ouvrir pour les enfants « dys », autistes et précoces avec de tous petits effectifs en pédagogie Freinet. »

Qu’est-ce que le document état des lieux et propositions peuvent apporter ?

« J’ai passé mon été à faire un état des lieux de l’existant, afin de proposer des pistes. Ce document est une base de travail mis à votre disposition et sera repensé ensemble. Les critiques positives sont les bienvenues. Ma priorité est l’éducation des enfants, leur bien-être et le respect des familles. La grandeur de l’Instruction en France passe par une réflexion collective nationale et surtout une adaptation aux réalités du terrain. Ce sont les citoyens qui proposent des adaptations,  de nouvelles idées et de beaux projets . »

Quelles thématiques sont abordées ?

« Toutes les propositions sont bienvenues. Les thématiques prioritaires sont :

  • La qualité de l’enseignement en France : efficacité, innovation, pédagogies alternatives, bien être
  • La prévention du décrochage scolaire et lutte contre l’illettrisme et les inégalités
  • Le harcèlement scolaire – Le climat scolaire – La différence à l’école »

La place de l’enfant dans la société, un citoyen à part entière. Comment faire évoluer les droits de l’enfant ?

 

  • « La place de la famille dans l’éducation
  • Démocratiser l’instruction ou l’éducation populaire
  • Enseigner avec bienveillance et écoute »

Delphine Praticci – Référente communicante Education

Sous cellule Formation

Sous cellule Formation

Sous Cellule Formation


« Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. » Albert Einstein.

Au RDH, nous voulons offrir à toutes les entreprises et à tous les salariés les moyens de réussir leur développement professionnel. Développer l’accès à la formation pour tous en simplifiant les démarches administratives, doper la formation continue, la VAE, conseiller et orienter efficacement, établir de véritables partenariats avec les entreprises: c’est accélérer le changement vers une société plus juste qui valorise toutes les compétences et tous les projets professionnels. La cellule formation professionnelle, nous permet de réfléchir à l’évolution de carrière des salariés tout au long de la vie. Nous vous invitons à participer pour faire émerger les idées innovantes qui seront les actions de demain.

 

Cellule éducation , emploi formation

Cellule éducation , emploi formation

Maison de l’éducation, de la formation et de l’emploi

Au RDH, nous pensons que les mieux placés pour décider pour le pays, ce sont les citoyens. Nous plaçons l‘Humain au centre de nos actions et de nos décisions pour un monde plus juste pour tous et redonner un sens aux mots: ”société”, “vivre et parler ensemble”.

Pourquoi l’éducation, l’emploi et la formation vont si mal dans le pays malgré toutes les réformes ?

Vous avez sûrement ressassé des millions de fois cette question sans trouver de réponse ou peut- être même, vous avez peur d’être taxé de réactionnaire ou complotiste. En êtes-vous arrivés à la conclusion que la classe politique qui nous dirige a pour seul intérêt de maintenir ses privilèges de caste?

La France est plongée dans l’obscurantisme scolaire, la faillite de l’emploi, la fabrique du pauvre avec une assurance chômage défaillante. La formation professionnelle, dont les moyens d’accès  découragent le salarié et récompense peu les mérites, donne une impression pesante d’immobilisme.

Précariser, c’est rendre le citoyen dépendant d’un travail, dont l’outil ne lui appartient pas voire: dont il devient l’outil pour sa subsistance,  afin d’éviter toute forme de contestation et tuer dans l’œuf toute pensée nouvelle.

L’éducation, l’emploi et la formation, en état de crise, sont paradoxalement les plus susceptibles de produire des richesse et de la croissance pour le pays lorsqu’ils fonctionnent. Ils assurent les mêmes chances, suivant les mérites et sans discrimination.

C’est justement là que nous devons concentrer nos efforts.

Ensemble brisons les tabous et les chaînes qui empêchent tous les Français d’être bien formés et d’ accéder à un bon emploi tout au long de la vie. Permettons à chacun de trouver sa place, d’avancer à son rythme, d’être lui-même sans discrimination.

La cellule Éducation Formation Emploi vous propose de vous enrichir des échanges avec l’ensemble des Françaises et de Français et de mettre en place sur notre territoire des cercles de réflexion pour trouver des solutions.

Sous cellule Emploi

Sous cellule Emploi

Sous cellule Emploi


 « un problème sans solution est un problème mal posé »

Albert Einstein

La cellule Emploi, traite des difficultés de chacun en matière d’emploi et de chômage.  Nous constatons depuis plus 40 ans:

– La précarisation de l’emploi et l’instabilité du marché.

– Le licenciement au profit des actionnaires quand les entreprises réalisent des bénéfices.

– La difficulté d’insertion des femmes au foyer éloignées de l’emploi à retrouver un travail.

– Travail dégradant, usant (trouble musculo-squelettique), burn out, épuisement psychique.

– La difficulté des jeunes diplômés sans expérience professionnelle à trouver un emploi découlant de la faible pratique.

– La difficulté endémique des quinquagénaires au chômage à retrouver un emploi.

– Des patrons d’entreprises prêts à recruter qui ne trouvent pas de main d’œuvre dans certains secteurs d’activité.

– Des salariés qui sont obligés de cumuler plusieurs emplois pour s’en sortir et n’arrivent plus à boucler le mois.

– Un management vertical qui n’encourage ni essaimage, ni innovation et tue la croissance.

– La difficulté à changer de métier ou à se réintégrer dans un autre emploi découlant des problèmes de la formation professionnelle, stages….

Nous vous invitons à rejoindre cette cellule afin de partager votre expérience, et proposer vos solutions en matière d’emploi.